Accueil  >  3e PEP > DNB 2013 - Sujets d’essai

Rubrique Examen

DNB 2013 - Sujets d’essai

Le 13 juin 2012 - Sylvain Pérot

Le BO n°13 du 29 mars 2012 précisait les modalités d’attribution du DNB à compter de la session 2013.

Les annexes précisaient quant à elles les épreuves de l’examen et le référentiel d’histoire-géographie pour les classes à dispositifs particuliers.

Voici désormais les sujet d’essai des épreuves histoire - géographie - éducation civique, série collège et série professionnelle.

• Les sujets d’essai renvoient aux programmes de 3e qui entreront en application à la rentrée 2012 :
- Série collège : les programmes d’histoire-géographie-éducation civique de 3e (BOEN spécial n°6 du 28 août 2008) ;
- Série professionnelle : le référentiel d’enseignement en histoire-géographie-éducation civique pour les élèves de 3e à dispositifs particuliers paru au BOEN n° 13 du 29 mars 2012.

• Les sujets ont été réalisés afin de montrer comment s’articulent les nouvelles épreuves disciplinaires (les trois disciplines sont obligatoirement interrogées) et d’illustrer, en partie au moins, la variété des exercices possibles.

• A compter de la session 2013, les candidats composeront sur le sujet lui-même, qu’ils rendront en fin d’examen :
- les questions comportent un intitulé et un cadre, dans lequel l’élève inscrit sa réponse : ce cadre aide l’élève à évaluer l’ampleur de la réponse attendue. Concernant la question à réponse développée (repérée clairement par son intitulé), elle est associée à un cadre correspondant à une page d’écriture, volume jugé raisonnable pour un élève de 3e.
- cette nouvelle organisation matérielle des sujets permet de proposer des exercices variés sur les documents. Elle enrichit la palette des formes de travail que l’on peut demander aux élèves, dans le cadre du travail sur document d’abord, mais aussi en lien avec différents modes de trace écrite (organigramme par exemple) que ce travail peut mobiliser.
• Les deux sujets proposés, s’ils s’appliquent à deux séries distinctes, sont à considérer l’un et l’autre par tous les enseignants car ils proposent une question à réponse développée en histoire pour l’un, une question à réponse développée en géographie pour l’autre.

Ventilation des points :
L’épreuve comporte trois parties qui correspondent aux trois disciplines interrogées. A chacune de ces trois parties est associé un volume total de points, fixé par le texte réglementaire de l’épreuve : histoire : 13 points ; géographie : 13 points, éducation civique : 10 points ; maîtrise de la langue : 4 points.
A l’intérieur de chaque partie, en revanche, le nombre de points attribués à la sous-partie "Questions" et à la sous-partie "Travail sur document" varie selon les sujets (en fonction, par exemple, du nombre de questions posées ou du niveau d’attente du travail sur document). Exemple : dans la partie consacrée à l’histoire ou à la géographie, on peut trouver une répartition des points "Questions" 7 points, "travail sur document" 6 points ; ou bien "questions" 8 points, "travail sur document" 5 points... La ventilation interne des points de chacune des trois parties disciplinaires est conditionnée par le sujet proposé.

...

Pour lire la suite ainsi que les sujets d’essai, téléchargez les fichiers joints ci dessous.

Restez informé